Bouche-trou pour sociopathes (petite_dilly) wrote,
Bouche-trou pour sociopathes
petite_dilly

Maudits silmarils, livre II : The bright side of life (Maedhros, Sauron, PG)

(je publie en masse)
Peut se lire indépendamment. Références à deux films et deux livres, saurez-vous les trouver ?



« Le Seigneur Melkor et moi sommes parvenus à la conclusion que tu avais besoin de méditer sur ton projet personnel. Tu vas donc réfléchir à cela sur l'Arbre du Bonheur », avait dit Mairon, ses mains disparaissant dans les longues manches de sa robe blanche.

« Mais ce n'est pas un arbre ! » s'exclama Maedhros en voyant le piton rocheux.

Et cela n'avait non plus rien à voir avec le bonheur.

On l'y suspendit pourtant, seulement vêtu d'une maigre toge déchirée, par le poignet droit, enserré dans une épaisse chaîne noire imbrisable.

Les orques accrochèrent autour de son cou un écriteau qui disait : Roi des Noldor.

« J'espère que tu sauras saisir cette opportunité », furent les derniers mots que prononça Mairon, avant de disparaître.

Ce fut alors le silence, puis la douleur permanente, contre laquelle on commence par essayer de lutter, mais qui finit par rendre fou. Dans la longue nuit d'Endor, après des milliers d'heures de torture insoutenable, Maedhros finit par pleurer...

Redevenu Nelyo, il se mit à gémir comme un enfant, pendant ce qui lui sembla une éternité.

...

« Qu'est-ce que tu fiches ? » fit soudain une voix, pleine d'écho. « Si tu craques, démoralise pas les autres ! »

« Je suis d'accord ! » renchérit une autre voix.

Maedhros pensa d'abord qu'il perdait l'esprit.

Pourtant, ce n'était pas une hallucination. Maedhros n'était pas seul.

C'était les autres condamnés, qui avaient été accrochés dans la forêt de pierre du Thangorodrim.

Melkor les voyait comme une sorte de décoration.

« Nous sommes pendus par une seule main, sans boire ni manger, à 5000 mètres d'altitude ! » rappela le fils de Fëanor.

« Oh ! Encore un négatif celui-là », soupira l'un des pendus.

« Négatif ? Vraiment ? »

« As-tu envisagé les bons côtés de ta situation ? »

« Un sourire vaut mieux qu'une affliction. »

« Toute erreur a sa remédiation. »

Progressivement, les pendus s'étaient mis à chantonner.

« Mais on va s'faire bouffer par les corbeaux ! » protesta Maedhros.

Son voisin le plus proche haussa son épaule gauche.

« Et même les yeux cavés,
Qu'est-ce qui t'empêche d'examiner
Avec bienveillance, ce qui t'empêche d'avancer
... »

« Avancer où ? » répondit Maedhros, mortifié. « Un anneau de fer retient mon bras ! »

« Tes limitations sont dans ta tête...
Rien ne t'empêche de faire la fête...
Ici ou là, deci, delà
Au gré du vent et de la pluie... »
Reste toujours frais et joli,
Et souris à la vie...

Chaque jour ! est un nouveau défi. »




Tags: maudits silmarils, silmarillion
Subscribe

Recent Posts from This Journal

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 5 comments