Bouche-trou pour sociopathes (petite_dilly) wrote,
Bouche-trou pour sociopathes
petite_dilly

Maudits Silmarils, livre II : La Voix de Durin (Fingon/Meril , OC, PG)

Ira dans le même chapitre que la Taverne.



« Elles sont chaudes les myrtillatines, elles sont chaudes ! »

La voix du marchand résonnait sous les arceaux de pierre du marché couvert de Barad Eithel.

« Je croyais qu'on disait pains aux myrtilles », dit Maica.

« Les Noldor disent pains aux myrtilles », répondit le prince Fingon, « mais je crois que les Sindar disent myrtillatines. »

Il y avait de nombreux badauds ce jour-là, et beaucoup d'animation. Ils reconnurent les Nains de Khazad-Dûm qu'ils avaient vus à la taverne. L'un d'entre eux, au visage plus doux que les autres, était aussi encore plus magnifiquement paré.

« Ton amoureuse est là-bas, aussi », ironisa Maica.

Le regard de Fingon suivit son geste. Il se posa alors sur Meril, qui se trouvait devant un étal de tissus. Le prince se dirigea vers elle, laissant l'autre femme-elfe devant le vendeur de fruits en bocaux.

« Mettez-moi une prune », dit nonchalamment la Dame de la Source, sans quitter Fingon du regard.

Ce dernier s'était courbé devant Meril, pour lui baiser la main... Maica sentit alors une main ferme se poser sur son avant-bras. Elle tourna la tête : c'était le Nain de Khazad-Dûm, celui qui semblait plus riche que les autres. Il regardait aussi en direction de Meril et Fingon. Il fit un signe de dénégation.

« Non », dit alors une voix de femme – Maica comprit que le Nain était en réalité une Naine. « Penchez-vous un peu ».

La femme-elfe s'exécuta. La Naine lui glissa quelques mots à l'oreille, qui semblèrent la surprendre grandement.

Elle regarda Fingon à nouveau ; ce dernier avait pris le bras de Meril, pour la guider vers un autre marchand d'étoffes.


Tags: maudits silmarils
Subscribe

Recent Posts from This Journal

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 0 comments