Bouche-trou pour sociopathes (petite_dilly) wrote,
Bouche-trou pour sociopathes
petite_dilly

Maudits silmarils, livre III : Le sacrifice II (Fingon, Fingolfin, PG)

Suite chronologique de La non-binarité. (je ne sais pas si je garderai cette scène dans l'histoire, disons qu'en tout cas elle s'est déroulée)

« Le sacrifice I », je ne l'ai pas encore écrit, c'est quand Fingon va voir Fingolfin pour dire qu'il ne veut plus se marier finalement, et que son père lui dit qu'il doit se sacrifier...





Fingon était en pleurs.

« Qu'y a-t-il, Findekáno ? »

« C'est Nourrice, elle a jeté toutes mes robes ! Dis-lui de me les rendre, Atar ! »

De grosses larmes dégoulinaient sur son visage rouge.

« Elle ne te les rendra pas », répondit Fingolfin.

« Pourquoi ? » s'étonna l'enfant.

« Parce que c'est moi qui lui ai demandé. »

« Mais pourquoi tu aurais fait ça, Papa? » demanda son fils, le regard plein d'incompréhension.

« Je te l'ai déjà expliqué. Tu dois t'habiller comme les autres garçons de ton âge. »

« Mais je ne suis pas comme eux. »

« C'est ta mère qui t'a dit ça ? »

« Non... »

« Tu ne dois plus t'habiller comme une fille, tu comprends. Plus jamais. »

Bien qu'il tentât manifestement de se retenir, Fingon se remit à pleurer. Il semblait aussi chercher quelque chose à dire ; sa petite bouche tremblait. Puis elle finit par balbutier un seul mot inattendu : « Pitié... »

Fingolfin sursauta, comme percé par une flèche de douleur. Mais il se reprit.

Courage, disait la voix d'Indis. tu dois être fort. Il faut être fort.

Il regarda le visage suppliant de son enfant.

« Non », lui répondit-il fermement.

Puis il s'accroupit et lui caressa la tête.

« Est-ce que tu veux être un bon fils ? » demanda-t-il.

Le petit Fingon hocha la tête.

« Tu veux que tes parents soient fiers de toi ? »

« Oui... »

« Alors il faut que tu écoutes mes conseils. »


Fingon s'efforça d'être un bon fils. Il ne mit plus de robes, et quand il regardait un autre garçon, et qu'il croisait ensuite le regard inquiet de son père, il se reprenait instinctivement, pour voir le front paternel se dérider et son visage se détendre.


Tags: maudits silmarils
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 2 comments