Bouche-trou pour sociopathes (petite_dilly) wrote,
Bouche-trou pour sociopathes
petite_dilly

Maudits silmarils, livre II : Les noms II (Belecth, Celegorm & Curufin, PG)

Scène du prochain chapitre (dire qu'il devait être sérieux...). Belin et Ecthelion sont en Himlad, chez la Team Rocket.




Lorsque Belin se fut rétabli, il put venir dîner à la table du seigneur pour accompagner Ecthelion, et il se sentit vite perdu, tant Celegorm, Curufin et leurs suivants parlaient de personnes qu'il ne connaissait pas : il y en avait un dénommé Le Fourbe, un autre appelé L'Imposteur, enfin un troisième qu'ils appelaient Le Bâtard. Puis ils en virent à discuter du Grand Roy des Noldor : la rumeur prétendait que ses coffres étaient si vides qu'on l'appellerait bientôt « Fingolfin le Démuni ».

« C'est peut-être moins pire que Les Dépossédés », dit alors Curufin avec sarcasme.

« Il devrait vendre tous les cadeaux que Maedhros fait à son fils. Il y en a pour une petite fortune », opina Celegorm. « Et dire que je croyais qu'ils étaient ensemble... »

« Vous voyez... » chuchota Ecthelion dans l'oreille de Belin.

« Notre frère est beaucoup moins timide avec mon maître d'armes », déclara Curufin. « A chaque fois qu'il séjourne ici je le retrouve dans son lit. »

« Est-ce que c'est vrai qu'il aime les écuyers ? » s'inquiéta Ecthelion.

« Seulement les bruns », répondit Curufin.

Ecthelion parut soulagé.

« C'est presque dommage que Nelyo ne parvienne pas à ses fins avec notre cousin », dit soudain Celegorm. « J'imagine d'ici la tête que ferait Lance-dans-le-fion... »

« Qui est Lansdenlfion ? » s'enquit Belin.

« Il faut suivre un petit peu », s'agaça Ecthelion.

« Mais on ne devrait peut-être pas tenir ces propos devant des suivants de Turgon », dit Celegorm avec théâtralité.

« Pourquoi pas ? » répliqua Curufin, les yeux brillants. « Son père était l'un des nôtres autrefois. »

« Korma, l'élève de Maglor ! » acquiesça Ecthelion.

« Le Divin Korma, Fils de la Sirène Teler », déclama Curufin. « Ne vous êtes-vous pas plaint de Turgon, qui ne cesse de vous blâmer et ne vous fait point honneur ? Et de l'Usurp-... de Fingolfin, qui a donné votre fief légitime à une femme ? Les voleurs s'entendent avec les voleurs. »

Celegorm se pencha vers son frère, pour lui murmurer : « Korma, le demi-Teler... On n'avait pas tué sa mère, à Alqualondë ? »

« Non, tu confonds avec le vassal de Caranthir, l'ostréiculteur. »

« Ah oui, c'est vrai... »

Il balança une cuisse de poulet à Huan, qui l'attrapa au vol.

« Souvenez-vous que si Turgon et son Père ne vous considèrent pas », conclut alors Curufin, « il est une maison, en Beleriand, chez qui vous serez bienvenus et honorés. »

« Ce n'est point vrai », dit alors Belin, délaissant un instant son potage. « L'Grand Roy et notr' bon roy Turgon ils nous avaient distingué chacun t'une médaille. »

Ecthelion lui donna un coup de coude.

« De la ferraille que l'on donne à un chien », dit l'elfe qui ressemblait tant à Fëanor. « Avez-vous un collier autour du cou ? »

Huan émit un grognement questionnant.

« Penlodh a dit que ma tante était dangereuse », déclara Ecthelion.

« Cet espèce de ... » commença Celegorm.

« Il a raison », l'interrompit Curufin.


Tags: maudits silmarils
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 0 comments