Bouche-trou pour sociopathes (petite_dilly) wrote,
Bouche-trou pour sociopathes
petite_dilly

Maudits Silmarils, livre III : Le cairn I (Turgon, Thorondor, Fingolfin, PG-13)

« Et puis au matin, le loup l'a mangée. »




Quand le roi de Gondolin vit la tête de l'aigle géant apparaître à la fenêtre donnant sur la terrasse, il ne put s'empêcher de sursauter, comme à chaque fois.

« J'ai quelque chose pour vous », dit la voix grave du rapace, désignant du bec quelque chose qu'il avait posé sur les dalles.

« Rha... Il m'a encore ramené un mulot mort, ou quelque chose du même genre », rouspéta Turgon intérieurement.

L'elfe sortit sur la terrasse ; mais devant l'oiseau géant, le corps était beaucoup plus gros que prévu.

« Un homme ! » s'exclama Turgon, horrifié.

Il s'approcha lentement du cadavre. C'était un soldat aux longs cheveux bruns ; son armure, belle mais maculée de sang, était fendue en plusieurs endroits, de même que son bouclier, en partie émietté. Quelle arme pouvait bien causer de tels dommages ? Il n'avait jamais rien vu de semblable. La nuque de l'inconnu était visiblement brisée, la tête, désaxée. Thorondor, du bout du bec, la tourna, pour que Turgon puisse voir son visage.

« Fingon... »

Le roi en tomba à genoux, versant des larmes amères.

« Aredhel est partie... Et maintenant, Fingon... »

Thorondor le regardait de ses ronds yeux fixes.

« Ce n'est pas Fingon », dit-il soudain.

« Hein ? »

« Regardez ses cheveux. Ils n'ont pas de nattes. »

Les yeux de Turgon s'écarquillèrent ; reconnaissant son père, il fut pris de vertige.





(bon la description du cadavre est assez graphique, mais c'est important pour clôturer l'arc de Fingolfin tel qu'il est dans ma tête)


La version définitive est ici.
Tags: maudits silmarils
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 4 comments