Bouche-trou pour sociopathes (petite_dilly) wrote,
Bouche-trou pour sociopathes
petite_dilly

Maudits silmarils, appendices : Next generation II (Maedhros/Fingon, Elrond/Celebrían, PG)

Pourquoi Elrond a attendu 1500 ans avant de se déclarer à Celebrían... (il y a un spoiler sur la suite de l'histoire)



Premier Age, Amon Ereb. Vers 550 A.S.


« Seigneur Maedhros », demanda l'enfant, se glissant dans l'étude.

Le fils d'Eärendil profitait de ce qui semblait être pour le frère aîné de Maglor (des personnes à l'état d'esprit négatif diraient : pour l'un de ses « ravisseurs ») un moment de repos.

« Oui Elrond », répondit le Fëanorien, l'air un peu moins sombre que d'habitude.

« Elros prétend que quand on est amoureux d'une femme, il faut lui déclarer tout de suite ses sentiments, pour ne pas perdre de temps. »

Maedhros haussa les sourcils ; il ne s'attendait pas à ce genre de questions.

« Tu es encore trop jeune pour penser à ces choses. »

« Mais êtes-vous d'accord avec Elros ? Les gens disent que vous avez eu beaucoup de conquêtes. »

« Hé bien, cela dépend si tu l'aimes vraiment, ou si c'est juste pour te divertir. »

« Se divertir ? »

« Oublie ça. Si tu l'aimes vraiment, tu dois le... euh la respecter. Tu dois attendre qu'elle vienne vers toi et l'aimer en silence. Même si cela dure 350 ans. »

« 350 ans ?!! »

« Oui, il faut savoir être patient. »

« Je ne sais pas si je pourrais être aussi patient », dit Elrond.

« Voyons, tu oublies les cadeaux, Nelyo... » ajouta une voix sur un ton ironique.

C'était Maglor, qui se tenait dans l'encadrement de la porte. Il souleva Elrond, le prenant dans ses bras.

« C'est l'heure de se coucher. Et n'écoute pas toutes les bêtises que te raconte Oncle Maedhros. »

« Cela avait fini par marcher », protesta l'intéressé.

« D'après ce que tu m'avais raconté, tes multiples cadeaux n'y étaient pour rien. »

Maedhros ne répondit pas, songeant qu'il était inutile de réengager le débat avec une telle tête de mule.


* * *


Second Age. Vers 1500 A.S.


« Emel, regardez ce présent qu'Elrond m'a offert », dit Celebrían.

Galadriel saisit l'objet : c'était un presse-livres en forme de cœur. Ses sourcils s'arquèrent.

« Et... Est-ce qu'il t'a dit... autre chose, en te donnant cela ? »

« Non Mère », répondit Celebrían. « Elrond n'a rien dit. »



Tags: maudits silmarils
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 3 comments