Bouche-trou pour sociopathes (petite_dilly) wrote,
Bouche-trou pour sociopathes
petite_dilly

Maudits silmarils, livre II : Héroïque Fantaisie III (Ecthelion & Belin, PG-13)

Malgré la canicule qui a réduit mon cerveau à l'état de Danette, je vais essayer d'écrire une scène par jour pour avancer...
Suite de ça. La dernière phrase servira de transition avec le chapitre suivant.



« Vous ne vous sentez pas gêné, d'être aussi peu vêtu ? » demanda Ecthelion, détournant le regard des muscles poilus de l'humain.

« J'ai regardé la notice », répondit ce dernier – car depuis qu'il avait appris à lire, il lisait tout ce qu'il trouvait. « Elle dit que dans ces armures de barbare il y a des magies incrustacées, dont t'un sort de désinhibition. »

« De quoi ? »

Belin se gratta la tête, pensant s'être trompé sur le mot. Il décida de reformuler : « Un sort qui rend exhibitionniste. »

« ça explique tout ! »

Le soir venu, une fois le bivouac installé, l'humain se coucha près de l'elfe, après avoir ôté les différentes parties de son armure (ce qui fut rapide). Sous la couverture commune, il était vêtu de son seul petit short barbare à fourrure. Ce fut la goutte d'eau qui fit déborder la fontaine... Toute la journée, la tension n'avait cessé de monter en Ecthelion à la vue de Belin quasi-nu, et de le sentir maintenant contre lui...

« Vous ne voulez pas que je vous prête une partie de mon vêtement de l'Archimage ? Vous devez avoir froid.... »

Les yeux bleus de Belin scintillèrent dans son visage barbu.

« Non ce n'est point grave Messire, j'allons m'serrer contre vous... »

L'humain passa son bras autour de son ami elfe, et appuya son torse et son entrejambe contre lui. Ecthelion ferma les yeux, et se mit à réciter intérieurement la prière apprise lors du cours d'éducation sexuelle :

Ô Manwë, toi qui règnes sur le Taniquetil... Fais que mon Taniquetil ne soit plus si orgueilleux, et qu'il arrête de monter et de grossir. Manwë, donne à mon petit Taniquetil la force d'être humble et de résister à...

Il sentit le souffle de Belin sur sa bouche. Sa cuisse poilue se fléchit en avant, se posant sur sa propre cuisse.

« AAAAAAAAAAAH ! »

L'elfe se leva brusquement, et courut jusqu'au petit étang qu'ils avaient croisé en venant de l'Ouest ; il s'y jeta tout entier.

Il ne revint au campement qu'un quart d'heure plus tard, complètement trempé.

« Je m'sommes inquiesté pour vous Messire ! » dit Belin en sortant de la tente.

« J'avais besoin de me laver. »

« Tout vestu ? J'croyons bien plutôt qu'vous étiez t'encore pris en fragrant du lit. »

« N'importe quoi ! »

« Non mon sire. J'avons bien vu que votre épée était à nouveau toute levée et durc... »

« Taisez- vous ! »

L'elfe rejoignit le feu, les chaussures couinantes, encore pleines d'eau.

Belin conclut sentencieusement :

« Messire, c'est plutôt vous le Barbare, à faire toutes ces choses de fol ! »






Tags: maudits silmarils
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 1 comment