Bouche-trou pour sociopathes (petite_dilly) wrote,
Bouche-trou pour sociopathes
petite_dilly

Maudits silmarils, livre II : La révélation, II (Ecthelion, OC, Turgon, Penlodh, etc, PG)

Se passe le lendemain du drabble précédent.




Le lendemain matin, Ecthelion laissa Belin dormir, et se fit rouler jusqu'à la grande salle. Il y faisait très froid ; on aurait dit que les brumes d'Hithlum envahissaient l'intérieur de la forteresse. Des domestiques avaient allumé un grand feu cependant. Il y avait des pâtés de viande, des saucisses, du raisin et du jus de bleuets fumant sur les grandes planches de la table seigneuriale.

La Dame de la Source venait manifestement de s'y installer. Elle portait une robe bleu clair, accompagnée d'un manteau de la même couleur, bordés de fourrure blanche.

« Viens t'asseoir, fils de mon frère », dit-elle alors, en se tenant le front car elle avait trop bu la veille.

Ecthelion prit place, non sans regretter une fois encore de n'être pas le maître du château, ce château dans lequel il avait passé son enfance.

« Sers-toi. »

Le jeune homme prit un pâté, une saucisse, une grappe de raisin et une grande choppe d'infusion.

« Tu as bon appétit, je l'ai déjà remarqué… C'est une bonne chose pour un guerrier. »

Mais pour une fois, le menu n'était pas ce qui préoccupait le plus le chevalier de la Fontaine.

« Ma tante… Hier soir, vous avez dit des choses étranges. »

« C'est le vin », anticipa-t-elle.

« Quand nous étions au camp sur Ard-Galen… Vous aviez commencé à me dire quelque chose également… Au sujet de la raison pour laquelle je n'étais pas resté ici, après la mort de mes parents. Mais nous avions été interrompus par l'attaque. »

Maica sembla fâchée.

« Tu ressembles à ton père, quant à l'apparence », dit-elle, « mais en ce qui concerne la personnalité… Tu es obstiné comme ta mère. »

Ecthelion fronça les sourcils, l'air buté. Sa tante y vit une confirmation de ses propos.

« Je me souviens de ce que vous aviez dit… Vous aviez dit que vous ne m'aviez pas abandonné… Que Fingon vous avait raconté quelque chose... »

« Oui, Fingon m'a raconté quelque chose… Parce qu'il fait partie du grand conseil. »

Elle avait l'air triste à présent. Avant de poursuivre, elle remplit son verre d'infusion chaude. Du bout de son index, elle caressa la surface des bleuets broyées, à l'odeur douce.

« Il m'a dit que le roi Fingolfin avait reçu une lettre, venant de Vinyamar… Ou plutôt du royaume caché de Turgon. C'était une lettre de Pendelot – hum, Penlodh. Il proposait à Fingolfin de lui envoyer l'orphelin des seigneurs de la Source, afin que le roi, qui n'avait pas de fils, puisse l'adopter et l'élever en son nouveau palais comme son propre enfant. »

« Quoi ?! » barrit Ecthelion.

Il avala son raisin de travers. Maica lui tapa dans le dos vigoureusement pour ne pas qu'il s'étouffe.

« Tu vas bien ? »

« Ce n'est pas possible ! »

« Je te répète ce que Fingon m'a dit. C'est pour cela qu'on t'a envoyé là-bas, au-delà du Sirion, dans ce nouveau royaume… C'était une idée de Penlodh. Je n'étais pas d'accord, et Fingon non plus, mais le roi finit par prendre cette décision. »

« Penlodh ne ferait jamais cela... » gémit Ecthelion, se rappelant qu'il était le seul à la Table Ronde, avec Duilin, à ne jamais se moquer de lui.

« Tu plaisantes ? Penlodh est le roi des comploteurs… Et cela ne date pas d'hier. Il l'était déjà, à Valinor. Je me souviens de ce que Maglor disait de lui, alors… »

« Mais… Turgon ne m'a pas adopté au final… Et je n'ai jamais habité au Palais… J'ai toujours habité chez Glorfindel, avant de vivre seul... »

« C'est cela que je ne comprends pas… Il a dû se passer quelque chose. »

« Je ne vois pas quoi... »

« Tu dois avoir une belle villa tout de même, avec tout le confort moderne. Turgon est connu pour être un architecte de génie. »

Ecthelion hocha la tête, n'osant dire qu'il vivait toujours dans un appartement, même si celui-ci disposait de l'eau courante.

« Je sais que tu as la charge de la Maison de la Fontaine, là-bas… » reprit Maica. « Mais si tu le souhaites… Tu peux revenir ici. »

Le jeune elfe ne put cacher sa surprise.
Tags: maudits silmarils
Subscribe

Recent Posts from This Journal

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 2 comments