Bouche-trou pour sociopathes (petite_dilly) wrote,
Bouche-trou pour sociopathes
petite_dilly

Maudits Silmarils : Les Rois maudits (PG)

Une scène que je dois écrire depuis... six ans.





Alors que le cortège cheminait lentement le long de la côte, les Noldor virent soudain se profiler au sommet d'une crête les surplombant, une silhouette imposante encapuchonnée et vêtue de noir.

C'était Mandos.

« Elfes !… Le sang est sur vos mains ! »

La foule s'arrêta, se mit à murmurer.

« Rois des Noldor !… » clama-t-il d'une voix lugubre. « Seigneurs et chevaliers !… Avant 500 ans, je vous cite à paraître au tribunal de Mandos pour y recevoir votre juste jugement ! Maudits ! Maudits ! Maudits ! Tous maudits jusqu'à la septième couronne de vos races ! Par la trahison de vos pairs, par la trahison de vos serviteurs... »

Fëanor poussa un rire démoniaque.

« Par l'orgueil et la cupidité... »

« Quoi ? », s'indigna Egalmoth à sa femme. « Pourquoi c'est mal, la cupidité ? »

Celle-ci haussa les épaules, ne comprenant pas non plus.

« Par le fer et par le feu », poursuivait Mandos, « par l'homosexualité irrémédiable... »

Mécaniquement, Fëanor jeta un regard à son fils aîné ; ce dernier se grattait nerveusement la joue. Involontairement, Fingolfin fit de même, mais Fingon ne semblait pas se sentir concerné le moins du monde. Penlodh se touchait l'aile du nez.

« Par l'obstination et l'individualisme forcené... »

« Il va continuer comme ça encore longtemps ? », maugréa Celegorm.

« Par le non respect de la recette du boudin », poursuivit Curufin.

« Par l'esclavage et la disgrâce, la dissension et l'égocentrisme… Par de mauvaises décisions stratégiques… Par l'attachement immodéré à une soyeuse chevelure. »

Glorfindel tressauta.

« Par la fierté et par l'obstination… Par la passion funeste des œuvres périssables… Et par la lave et par la glace... Vous pleurerez des larmes sans nombre et les Valar fortifieront Valinor pour vous enfermer au-dehors, afin que même l’écho de vos plaintes ne franchisse plus les montagnes. La colère des Valar s’étend de l’Est à l’Ouest sur la maison de Fëanor, et elle touchera tous ceux qui les suivront. Leur Serment les entraînera, les trahira ensuite et leur fera perdre jusqu’aux trésors qu’ils avaient juré de poursuivre. Tout ce qui commence bien finira mal et la fin viendra des trahisons entre les frères et de la peur d’être trahi. Ils seront à jamais les Dépossédés. »



« La fin avait un certain style, tout de même », dira Hildor, plus tard.

« Très bien. Ne gardez que celle-ci », dit Turgon.
Tags: maudits silmarils
Subscribe

Recent Posts from This Journal

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 2 comments