Bouche-trou pour sociopathes (petite_dilly) wrote,
Bouche-trou pour sociopathes
petite_dilly

Maudits Silmarils, livre II : Un bon parti (Fingon, Fingolfin, Meril, OC - PG)

Résumé du drama : Orodreth est amoureux d'une jeune fille nommée Meril depuis le livre 1. Mais Meril est amoureuse de Fingon. Fingon s'est récemment rapproché de Meril parce qu'elle aime les vêtements élégants, comme lui… (cette scène ira sans doute dans le chapitre 35)




Sous les arches du grand Marché Central d'Eithel Sirion, Fingon et Maica goûtaient ensemble l'hydromel qu'un négociant leur avait gracieusement proposé.

« C'est délicieux », dit le prince. « Je vais vous en prendre cinq bouteilles. » Puis il ajouta à l'adresse de la femme-elfe : « Deux pour moi, deux pour toi, et une pour mon père en train de m'espionner. »

Il fit un signe de tête vers le coin des savons, où Fingolfin, accompagné d'un garde, faisait mine de s'intéresser aux dernières productions locales.

« Tu es sûr ? », dit Maica.

« Hélas oui… Cela fait bien vingt minutes qu'il nous jette des regards intenses. Je te parie que dans sa tête, il nous a déjà mariés. »

« Quel dommage que tu ne sois pas mon type. »

« On dit toujours ça. »

« Il n'y a pas que lui qui te regarde, tiens... » répondit-elle en souriant.

« Hein ? »

« La jeune demoiselle, là-bas... »

Elle se trouvait devant l'étal d'un vendeur de peignes, élégamment vêtue. C'était Meril, accompagnée de sa mère.

« Je la connais... », répondit Fingon. « C'est la fille de Gildin... »

« Elle a clairement un faible pour toi. »

« Ne te moque pas… »

« Tu es toujours si gentil avec les autres. »

« Il faut s'attacher aux qualités des personnes. Meril sait admirablement coudre et s'habiller.»

« La pauvre, ce sont clairement les seules qualités qu'elle possède. Je l'ai entendue parler, une fois. Elle est totalement stupide. Je me demande à quoi sert ce genre de femmes… A part décorer les pièces et faire des mioches. »

Fingon éclata de rire.

« Je la vois maintenant... », reconnut-il.

« Quoi ? »

« La ressemblance… Entre toi et Ecthelion. »

*

Voyant que Fingon regardait Meril, le regard du roi se tourna alors vers cette dernière, semblant la jauger.

Quant à la mère de Meril, elle avait vu que sa fille regardait le prince, et elle avait vu qu'ensuite le prince la regardait, tout comme son père.

« Ma fille », chuchota-t-elle dans son oreille, « je pense que tu as vraiment attiré l'attention du Prince. C'est peut-être une grande chance pour notre famille. »



Tags: maudits silmarils
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 2 comments