Bouche-trou pour sociopathes (petite_dilly) wrote,
Bouche-trou pour sociopathes
petite_dilly

Maudits silmarils : La non binarité (PG)

Le texte correspondant sera sans doute placé vers la fin du livre II... Jusque là les choses n'étaient que suggérées.



Fingon fit son arrivée en trombe dans le salon de ses parents, pieds nus, mais excessivement rapide dans sa robe de princesse, ses couettes de cheveux noirs suspendus en l'air derrière lui. Il manqua de percuter de la tête le genou de son père Fingolfin.

« Mais voyez qui vient là ! », s'exclama l'elfe en soulevant le bambin plein de joie.

C'était un magnifique enfant ; ses yeux d'un bleu intense rayonnaient entre ses cils fournis et ses joues étaient roses.

« Comme il est mignon », s'attendrit Anairë, sa mère.

Fingolfin le reposa par terre, l'air soudainement contrarié.

« Bonjour Père », bredouilla le petit Fingon. « Bonjour Mère. »

« Bonjour Findekano. Hé bien où est donc passé ta nourrice ? »

« Je crois qu'il l'a semée », opina Anairë en adressant un nouveau sourire à son fils, qui hocha la tête.

« Il a véritablement les yeux de ma mère Indis », dit alors Fingolfin. « Mais... »

« Mais quoi ? »

« Pourquoi porte-t-il encore une robe, aujourd'hui ? »

« Il ne veut pas mettre de pantalon. »

« Oui je préfère être en robe Atar. Pour être comme Maman. »

« Mais, dis-moi… Tu ne préfères pas être comme Papa, plutôt ? »

Fingon fit un signe de dénégation.

« Tu sais, les garçons ne doivent porter des robes que lorsqu'ils sont rois, ou pour les cérémonies. »

« Mais moi je suis comme Maman », dit Fingon, « alors je peux porter des robes. »

Les sourcils de son père se haussèrent.

« Va nous attendre dans le hall, il faut que je parle à ta mère. »

Une fois l'enfant sorti, Fingolfin se tourna vers Anairë.

« Tu n'étais pas censé y mettre un terme ? Nous sommes la risée de tout Tirion ! »

« Que Tirion s'occupe de ses fesses de marbre. Je ne vois pas pourquoi j'imposerais à mon fils ces stéréotypes datant de Cuivienen. »

« Tout le monde ne doit pas être un original comme mon frère, à faire tout ce que les autres ne font pas. »

« Hé bien tant mieux pour Finni ! S'il préfère être en robe, quel mal y'a-t-il à cela ? Je ne veux pas lui causer de la peine inutilement et lui faire endurer cette oppression ridicule. »

« Mais c'est précisément ce sur quoi est fondée la civilisation », répliqua Fingolfin, « l'oppression et la souffrance ! »

Il y eut un silence de quelques instants.

« Je vais en parler à la nourrice, pour qu'elle jette toutes ses robes », déclara le prince. Et de conclure : « Heureusement que je suis là pour l'empêcher de gâcher sa vie ! »




Tags: maudits silmarils
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 2 comments