Bouche-trou pour sociopathes (petite_dilly) wrote,
Bouche-trou pour sociopathes
petite_dilly

Maudits Silmarils, livre II : Les pinces à linge (PG, Ecthelion/Belin)



Ecthelion aimait se lever en premier le matin, car dans ce cas-là c'était lui qui allait réveiller Belin... Si celui-ci ne répondait pas après qu'il ait frappé à la porte, il fallait qu'il entre pour le réveiller, ce qui impliquait de le voir endormi.
Il ne savait pas pourquoi, mais il aimait bien regarder Belin endormi.
Quoique... Il aimait toujours regarder Belin, mais quand il était endormi, c'était un cas spécial.

Ce matin-là, Belin n'avait pas répondu quand il avait frappé, alors il entra et se dirigea vers le lit. Hélas, cette fois ce ne fut pas le bien-être qui l'envahit quand il contempla le visage paisible de son écuyer, mais un frisson d'horreur.

Sur chacune de ses oreilles, il semblait bien que Belin avait fixé des pinces-à-linge en bois, comme pour donner à leur bout une forme pointue. Et ce n'était pas tout. Son avant-bras, qui dépassait hors de l'édredon, était complètement rasé.

Ecthelion en ravala sa salive, et ses propres oreilles lui brûlèrent.

Il saisit précautionneusement l'une des oreilles de la main gauche, et de la main droite, appuya sur la pince en bois pour la retirer. Le bout de l'oreille était complètement rouge. L'elfe en eut l'air complètement bouleversé. Mais il ne se laissa pas démonter, et se pencha un peu plus pour s'occuper de l'autre oreille. Quand il retira la pince, Belin eut un mouvement brusque, et il ouvrit les yeux en se débattant, hébété.

“Pourquoi est-ce que vous avez fait ça ?”, s'indigna Ecthelion.

“Hein ?”, répondit le jeune homme.

“Les pinces sur les oreilles !”

Mécaniquement, Belin se toucha les ouïes, puis vit les pinces dans les mains de l'elfe.

“C'estoit parce que je voulions avoir les oreilles un peu plus comme vous messire.”

“Un peu plus comme moi ? Mais pourqu... Et vos bras, montrez vos bras !”

Ses deux avant-bras étaient rasés, tout comme ses joues et son cou. Ecthelion souleva les couvertures... Pour constater que son écuyer s'était aussi rasé le torse, le ventre et les jambes, sans doute dans l'espoir illusoire que ses poils repoussent moins drus.

“Non mais ça va pas la tête ?!”

“J'voulions juste ressembler plus à un elfe messire... Je n'en pouvons plus d'être si différent et si laid.”

“Mais arrêtez de dire ça !”

“Pourtant presque tout l'monde le dit messire.”

“C'est parce qu'ils ne vous connaissent pas. Si ils vous connaissaient...”

“Mais ils n'veulent même pas point faire ma connaissance. Et les filles elfes disent que je suis trop petit et trop poilu.”

“C'est parce qu'elles sont bêtes !”, s'indigna Ecthelion. “Moi je vous trouve très bien comme vous êtes.”

Puis il alla chercher un baume qu'il passa soigneusement sur les bouts d'oreilles meurtries.





Tags: maudits silmarils
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 4 comments