Bouche-trou pour sociopathes (petite_dilly) wrote,
Bouche-trou pour sociopathes
petite_dilly

Maudits Silmarils UA moderne : Le coming-out (Ecthelion/Belin, PG-13)

Suite de trois drabbles écrits sur l'arbre en cours, composant une scénette. Je pense que je posterai les drabbles de cet UA dans un recueil séparé sur AO3 (vu que je commence à en avoir un certain nombre). Dans le premier morceau, il est fait référence à ce drabble-ci (dont cette scénette peut être considérée comme une séquelle), et à un site bien connu en France.




Les mains sur le clavier, Eric de la Fontaine navigue fébrilement à l'intérieur de l'ordinateur de son colocataire. Depuis qu'il a trouvé dans son bureau cette carte de boîte gay, il peine à penser à autre chose qu'aux soupçons qui le tenaillent.

Et si Belin en était ? Cela expliquerait beaucoup de choses... Son goût pour la mauvaise musique (Abba), ses chaussons en moumoute, la fois où il l'avait embrassé pendant la Coupe du Monde.

Eric fait défiler l'historique de Firefox, et retient son souffle. Hélas, ses plus terribles craintes se confirment. Ces derniers jours, Belin semble un habitué de la rubrique « Homosexualité et bisexualité » des forums de Doctissimo.fr.

*

Eric fait fi de ses derniers scrupules, et continue à scroller. Il passe des titres de topics comme « Je suis perdu », ou encore « Suis-je gay ou bi », et « Je croyons que jsommes amoureu du garson avec qui j'habite », dont les détails lui semblent inutiles. Les pages de sites associatifs se mélangent aux adresses plus anodines comme sa playlist Deezer, ou des vidéos de cuisine sur Youtube. Mais le sang d'Eric finit par se glacer. Tout d'un coup, apparaît une liste de pages renvoyant à des sites pornographiques.

Dégoûté et furieux, Eric ouvre la dernière vidéo, qui a pour titre « Maître et écuyer ».

*

Evitant du regard le titre du site (« GayPorn »), et les multiples organes génitaux qui s'exhibent ici et là, il lance le film avec appréhension. Il est vite atterré par la nullité des comédiens et l'approximation des costumes censés se rapporter au Moyen-Age. Ne parlons pas de l'intrigue, qui se limite à mettre en œuvre une métaphore grossière au sujet d'une épée à polir. Si le spectacle du chevalier et de son écuyer s'embrassant lui soulève déjà le ventre, que dire du moment où ce dernier déboutonne la braguette proéminente pour entamer un acte ignoble ?

Dégoût, colère et haine, le submergent. Eric se sent trahi, trahi par son ami qui n'est plus « Belin »... mais un « pédé », obscène et pitoyable.


Tags: maudit ua, maudits silmarils
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 0 comments