Bouche-trou pour sociopathes (petite_dilly) wrote,
Bouche-trou pour sociopathes
petite_dilly

  • Location:
  • Music:

Maudits Silmarils, livre IV : La peur 4 (PG, béta)

Une scène qui a longtemps tourné dans ma tête, et qui était une réponse à cette question posée dans une review :
"Petite question: quand Glorfindel trouvera-t'il chaussure à son pied? Ca serait bien un mariage, non? Non? "
Même si je ne sais pas encore si c'est mon headcanon définitf !

Sinon il est peu question de Salgant et Maeglin car le pov est celui de Glorfindel, et il ne fait pas vraiment attention à eux.

"La peur 2" sera dans le livre II, et concernera Belin.





Dans sa hâte joyeuse, Glorfindel avait ignoré les sollicitations de tous les gardes et autres soldats qu'il avait croisés sur son chemin.

Quand il fit une entrée fracassante dans la salle du trône, il fut heureux de trouver tous les seigneurs de Turgon réunis, ce qui était une chance. Il allait pouvoir faire son annonce en une seule fois.

Mécaniquement, son regard se tourna tout de même d'abord vers Penlodh, qui avait revêtu son armure, ce qui était rare. Il était très pâle. Puis il regarda Turgon. Turgon... Turgon aussi était en armure. Glamdring pendait sur le côté de sa ceinture dorée. Egalmoth triturait des joyaux incrustés sur le côté des plates qui recouvrait son torse, comme s'il cherchait à les désertir.

En fait, tous les chevaliers étaient revêtus de leurs atours de bataille, et leur visage était grave. Seul Ecthelion avait l'air enthousiaste – ou plutôt excité –, il avait enroulé son bras autour de Tuor en signe de camaraderie. Les deux compagnons avaient le crâne rasé de frais. (C'était la dernière lubie d'Ecthelion en matière d'Arts Martiaux.)

« Seigneur Glorfindel », commença Turgon, « Mais pour l'amour du ciel, où étiez-vous ? Cela fait des heures que l'on vous cherche. »

« Hé bien... Vous savez que j'avais pris mon congé pour la fête. Ma femme avait préparé quelque chose de spécial dans les champs... Et nous avons dormi à la belle étoile. Elle avait quelque chose à m'annoncer. »

Un grand sourire illumina le visage du connétable.

« Je vais être papa ! »

La bouche de Turgon s'ouvrit de stupeur et son visage s'allongea comme il ne s'était jamais allongé.

« Vous... vous plaisantez ? »

« Non. Elle est enceinte ! »

Il y eut des murmures, parmi lesquels Glorfindel crut entendre... « Quel horreur. » Il s'attendait à des réactions plus enthousiastes.

« Mais vous en faites, des têtes d'enterrement ! », plaisanta le seigneur de la Fleur d'Or, sur un ton badin. « Que se passe-t-il ? Il y a eu des esclandres pendant la fête ? Ou Morgoth attaque la ville ? »

La bouche de Turgon s'ouvrit à nouveau. Plusieurs fois...

« Pour tout vous dire... Oui, Morgoth attaque la ville. J'ai reçu des messages des aigles qui surveillent la vallée. Les armées de Morgoth nous ont découvert. Elles sont en marche dans les montagnes. D'après le petit Gwaihir, il y a des dizaines de milliers d'orcs, des dragons en quantité, et des monstres mécaniques que l'on n'a jamais vu auparavant. Morgoth aurait amassé cette force de frappe pendant des décennies spécialement pour abattre Gondolin. Il aurait baptisé cela l'Offensive Eclair. Le Blitzkrûg, en parler noir. »

Glorfindel sentit le sol se dérober sous ses pieds, et une peur terrifiante l'envahir.

« Des... des dragons en quantité ? »

« Oui. Des dragons énormes à côté de qui Glaurung semble un bébé dans ses langes. »

« Mais il y a aussi des pieuvres géantes en métal », intervint Ecthelion. « Et des espèces de charrettes explosives. »

« Des... des pieuvres géantes ? »

« Oui », confirma Turgon. « Et des balrogs, bien sûr. »

C'en était trop. Glorfindel sentit ses oreilles bourdonner, vit le visage du roi se brouiller, toute la salle n'être plus qu'une agitation de petits points colorés.

Il y eut un bruit de corps qui tombe.

« Mais ! Mais ! Ne me dites pas qu'il s'est évanoui, là ? », s'exclama Turgon.

« Alors là c'est le comble », fit Galdor.

« Vite, apportez-lui des sels ! »

En retrait, la voix d'Egalmoth s'éleva, conclusive.

« Je ne voudrais pas dire... Mais je crois qu'on est mal barré. »







(oui, je suis immonde)

(je vais utiliser ça pour mon Bingo Gondolin, aussi)

Tags: maudits silmarils, silmarillion, tolkien
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 12 comments